Le cancer et la médecine chinoise

Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire  anormalement importante au sein d'un tissu  de l'organisme, de telle manière que la survie de ce dernier est menacée. Ainsi, tant la maladie que son traitement dégradent fortement la qualité de vie des personnes affectées.
Selon la théorie de la médecine chinoise, le cancer a une composante externe (toxines, agents pathogènes, alimentation inappropriée, pollution, environnement etc.). Cependant, il y a également une composante interne, émotionnelle qui est importante dans le développement du cancer. Ainsi, différents états émotionnels pathologiques empêchent la circulation à l’intérieur du corps et lorsque la stagnation se poursuit sur une longue période, il se forme des masses. Cependant, ces masses ne se transforment pas forcément en tumeur cancéreuse. C’est seulement quand la stagnation devient « toxique » qu’on voit apparaître un cancer.


Le rôle de la médecine chinoise est double, il s’agit d’une part de prévenir la maladie. Les médecins chinois restent toujours soucieux de préserver l’équilibre global de l’être vivant, tel qu’il est défini par la théorie du Yin -Yang et tel qu’il résulte des recherches scientifiques modernes. Et, d’autre part de supporter les effets secondaires indésirés des traitements de la médecine occidentale qui y sont associés. Parmi les principales contributions de la MTC, on retrouve le traitement des douleurs liées au cancer, à la chirurgie ou à la chimiothérapie, le traitement de la fatigue, le renforcement du système immunitaire, le traitement des nausées et des symptômes gastro-intestinaux, et le contrôle du stress lié au cancer et aux traitements…


Ainsi, les deux médecines appliquées en parallèle permettent d’obtenir de très bons résultats sur le traitement de la maladie et la qualité de vie des patients.

© 2020 par ChinaSanté