Image de engin akyurt

Paralysie faciale et médecine chinoise

Paralysie faciale : de quoi s’agit-il  ?

On parle de paralysie faciale lorsqu’une partie du visage perd totalement ou partiellement sa motricité. Cela est généralement lié à une atteinte du nerf facial de sorte que la motricité des muscles faciaux n’est plus assurée. Ce trouble a généralement comme effet de déformer le visage et d’interférer avec les fonctions habituelles, telles que l’usage des paupières ou des lèvres. Il est par conséquent très gênant pour les personnes qui en souffrent. La pratique distingue trois sortes de paralysies faciales : la paralysie centrale et la paralysie périphérique, en fonction de la localisation de l'atteinte du nerf. En principe, la paralysie faciale centrale apparaît suite à des lésions cérébrales, telles un accident vasculaire cérébral ou un traumatisme. En ce qui concerne la paralysie faciale périphérique, celle-ci peut être causée par une infection, une pathologie inflammatoire, un traumatisme, etc. Il peut également arriver qu’aucune cause ne soit trouvée : on parle alors de paralysie faciale idiopathique ou a frigore, dont la récupération peut être entière sur quelques semaines. 

 

En médecine traditionnelle chinoise, la paralysie faciale mian (visage) tan (paralysie), est également connue sous le nom de « bouche déviée ». Nos ancêtres attribuaient déjà la paralysie au vent combiné à une déficience du Qi. Le Qi qui est composé par les substances essentielles au corps humain permet de maintenir les activités vitales et constitue un bouclier pour le corps humain. Le risque d’une agression par le vent en tant qu’agent pathogène externe est élevé lorsque le Qi présente des déficiences.

 

La MTC distingue deux méridiens qui parcourent la face : le shaoyang (riche en qi) et le yangming(le sang). Ces deux méridiens alimentent les muscles, leur permettant ainsi de lutter contre les effets pervers externes, et notamment contre le vent froid. Or, quand le Qi est insuffisant, les coulis (interstices entre la peau et les muscles) ne se ferment pas correctement. Ce qui permet au vent froid d’attaquer le visage, de pénétrer dans la peau et ainsi de provoquer une paralysie musculaire accompagnée de la déviation de la bouche et des yeux.

Comment reconnaître la paralysie faciale ?

-       Difficulté à maîtriser les lèvres et les paupières ;

-       Difficulté à plisser le front et froncer les sourcils ;

-       Difficulté à dilater les narines ;

-       Difficulté à gonfler les joues ;

-       Difficulté à parler et à mâcher ;

-       Diminution de la salive ainsi que des larmes ;

-       Difficulté à maîtriser les larmes qui coulent.

Comment traiter la paralysie ?

Les thérapeutes en médecines chinoises soignent la paralysie par l’acupuncture et les thérapies chaleur. Ces traitements ont pour but d’éliminer les effets du vent froid afin de rétablir la circulation du Qi et du Sang entre les interstices cellulaires, et de renforcer ainsi la défense des muscles faciaux. La dispersion du vent est toujours superficielle et peut être accompagnée de réchauffement en cas de résistance. Ainsi, les principes de traitement sont la mobilisation du Qi et du sang, augmentation de la chaleur et dégagements des méridiens.

 

En fonction de la cause, il y a beaucoup de points d’acupuncture différents sur le visage. Ces points sont classés par zones et par méridiens. Il s’agira de prendre les points proches et éloignés du foyer de la maladie sur les méridiens du yangming et du shaoyang. Toutefois, il y a des points spécifiques selon la zone atteinte ; zone du front et sourcils, zone oculaire, zone nasale, zone de la bouche, etc.

 

Généralement, le traitement se fait en plusieurs étapes, avec des pauses de quelques jours entre deux. Les traitements se font quotidiennement au début. Ce type de traitement se révèle généralement très efficace et permet de retrouver une certaine motricité des muscles faciaux grâce aux dégagements des Luo ainsi qu’à l’activation du sang et du Qi. Bien entendu, le traitement dépend de chaque personne et un examen approfondi permet de prescrire le  meilleur traitement.