© 2019 par ChinaSanté

L'anxiété

Le trouble anxieux, aussi appelée névrose d’angoisse, est caractérisé par un état d’anxiété ou de panique qui n’est pas provoqué par une menace réelle, ou qui est disproportionné par rapport à la situation réelle.


Les personnes atteintes de ce trouble ont souvent de la difficulté à s’endormir, font facilement des rêves ou se réveillent en sursaut. D’autres symptômes incluent : un visage pâle ou rouge, de la transpiration, des fourmillements dans les membres, des soubresauts musculaires, des vertiges, des palpitations, des sensations de compressions sur la poitrine ou d’étouffement, des pertes d’appétit, la bouche sèche, des ballonnements au ventre, des sensations de brûlure, de la constipation ou de la diarrhée, un fréquent besoin d’uriner, des troubles du cycle menstruel, un manque de libido, etc.


Il existe de nombreuses méthodes thérapeutiques pour traiter l’anxiété. Elles incluent les traitements médicamenteux, la psychothérapie, l’autorégulation, la physiothérapie, etc. En combinant ces thérapies avec de la médecine chinoise, on peut augmenter l’effet curatif, et diminuer les effets secondaires des traitements médicamenteux.

Traiter l’anxiété avec la médecine chinoise


Selon la médecine chinoise, l’anxiété est provoquée par une accumulation de feu dans le corps, la montée de chaleur et de glaires dans la tête, ou une insuffisance  du système du cœur, du foie ou des reins. Le traitement vise donc principalement à palier à cette insuffisance, et à évacuer le mal. Le syndrome d’insuffisance est traité principalement en augmentant la force vitale, en nourrissant le sang et le yin, et en calmant l’esprit; le syndrome d’excès est lui traité principalement en éliminant la chaleur et les glaires, et en tranquillisant le cœur.
Selon un diagnostic établi sur la base des symptômes, de l’enduit lingual, et du pouls, le thérapeute identifie les points sur lesquels il pratiquera l’acupuncture, le massage Tui-Na/An-Mo, ou placera les ventouses, et détermine si nécessaire la composition de la phytothérapie. Ces traitements peuvent aussi être complétés avec de la diététique. La bouillie de jujube et de froment en est un exemple :


Ingrédients : 60g de froment, 100g de riz décortiqué, 6 dattes chinoises


Préparation : laver le froment et les dattes ; ajouter de l’eau et bouillir pendant 10 minutes, puis faire mijoter à petit feu pendant 15-20 minutes ; garder le jus après l’avoir passé à la passoir, ajouter le riz dans le jus et bouillir jusqu’à obtenir la bouillie. A consommer tiède 2/3 fois/jour.
En même temps, les propositions ci-dessous peuvent aider à diminuer la nervosité : 1. Respirer profondément 2. Bouger la mâchoire inférieure et les quatre membres 3. Rester optimiste et positif 6. Apprendre à se détendre 7. Se distraire 8. Crier de toute sa voix 9. S’assurer d’avoir suffisamment de sommeil.