© 2019 par ChinaSanté

Aide à la grossesse et médecine chinoise

Lors de la grossesse nausées, jambes lourdes, constipation, douleurs diverses… sont bien au rendez-vous. Et pourtant, il est déconseillé, voir interdit, de prendre de nombreux médicaments. Heureusement, la médecine traditionnelle chinoise se révèle très efficace à différents stades pour accompagner les femmes enceintes. Le thérapeute peut agir sur les douleurs d’estomac, pertes d’appétit, nausées, vomissements, constipation, irritabilité, œdèmes des jambes (rétention d’eau), douleurs des seins, prise de poids excessive, fatigue, insomnie, préparation du plancher pelvien, douleurs lombo-sciatique, baby-blues, suivi diététique etc. Selon la médecine chinoise, la grossesse entraîne un déséquilibre énergétique (Qi) et avec l’accouchement la maman perd une grande partie de son énergie. Ainsi, la grossesse peut causer des excès ou des diminutions du Qi qui se manifestent de différentes manières. Pour la très grande partie des complications vécues pendant la grossesse, la médecine chinoise peut apporter un réel soulagement.

 

Nous citerons ici quelques exemples, mais la liste n’est pas exhaustive :

Préparation à l’accouchement ; À l’approche de la naissance, une préparation évite de nombreuses complications pendant et après l’accouchement. L’acupuncture est une méthode très prisée pour cette préparation. En effet, il permet d’assouplir le périnée, faciliter la descente du bébé, la dilatation du col, d’apaiser l’angoisse, de soulager la fatigue…

Calmer les nausées ; Celles-ci se manifestent principalement durant les trois premiers mois, en raison d’une hausse du taux de progestérone. Selon la médecine chinoise, il s’agit d’une mauvaise circulation énergétique entre les deux méridiens foie/vésicule biliaire et estomac/rate. L’acupuncture apporte des solutions apaisantes. Soulager les jambes lourdes ; C’est en général au troisième trimestre que le parcours veineux s’effectue moins bien et que les troubles circulatoires apparaissent. Selon la MTC, le Yin est en excès. L’acupuncture et le massage Tuina permettent d’apporter un sentiment d’allégement.

Douleurs lombaires ; Les maux dans le bas du dos font partie des plaintes les plus connues. La lordose lombaire accroît provoquant ainsi un poids important sur les articulations de la colonne. Cela amène un inconfort, une sensation de fatigue et une lourdeur dans le bas du dos. Là aussi, la MTC propose différentes solutions pour calmer ces douleurs.

Mauvaise position du fœtus ; La MTC est très efficace pour le traitement de la mauvaise position fœtale. Le thérapeute peut assez facilement assurer le retournement du fœtus dans la bonne position. Constipation ; L’acupuncture et la phytothérapie sont efficaces pour traiter la constipation. En effet, suivant les causes, ces traitements permettront une hydratation des selles ou de favoriser le transit intestinal. Soins après l’accouchement ; La période qui suit l’accouchement est cruciale, tant pour le bébé que pour la maman. La médecine traditionnelle chinoise accorde une attention toute particulière à la maman et celle-ci dispose d’une palette de moyen qui l’aide à traiter des symptômes comme la fatigue, le baby-blues, la transpiration nocturne…

Baby-blues ; Le baby-blues survient après l’accouchement et se traduit par des pleurs, insomnies, irritabilité, hypersensibilité… Le baby blues n’est pas une maladie. Il s’agit d’une réaction qui suit la naissance et qui est très courante. Néanmoins, elle ne doit pas être prise à la légère. En général, les troubles durent quelques jours. Toutefois, s’ils persistent la MTC amène des résultats concrets qui permettent d’en atténuer les effets. Ainsi, mesdames, la MTC apporte une aide précieuse à la future maman qui lui permettra d’anticiper les changements de son corps, faciliter l’accouchement et la récupération après la naissance. En effet, si les énergies corporelles sont en équilibre et que le sang circule bien, l’accouchement se déroulera mieux.