© 2019 par ChinaSanté

Le syndrome de la ménopause

Le syndrome de la ménopause désigne l’ensemble des symptômes qui apparaissent aux alentours ou après l’interruption des cycles menstruels. Il est provoqué par la baisse puis l’interruption de la fonctionnalité des ovaires, occasionnant une diminution du niveau d’œstrogène.
Le syndrome de la ménopause peut provoquer des symptômes tels que des palpitations, des sensations d’étouffement, des bouffées de chaleurs et de la transpiration, de l’irritabilité, des vertiges, des insomnies, des troubles de la mémoire, des courbatures, des troubles du cycle menstruel, de fréquents ou  soudains besoins d’uriner, la perte ou le blanchissement des cheveux, etc.

Selon la médecine chinoise, à l’approche de la période de la ménopause, l’énergie des reins commence à s’affaiblir, les règles s’estompent, la capacité de reproduction diminue puis disparaît, les organes manquent de nutrition et le yin et le yang commencent à se déséquilibrer. On considère donc que le syndrome de la ménopause est essentiellement causé par une faiblesse de l’énergie des reins, faiblesse qui affecte aussi le cœur, le foie et la rate. La faiblesse des reins peut se présenter sous deux formes: 

  1. Faiblesse du yin des reins (la plus fréquente): troubles du cycle menstruel, règles peu abondantes et de couleur rouge vif, bouffées de rougeur au visage, nervosité, inquiétude et irritabilité, chaleur dans la paume des mains et sur la plante des pieds, vertige et acouphène, insomnie et transpiration, bouche sèche, constipation, langue rouge et légèrement pâteuse, pouls fin et un peu rapide.

  2. Faiblesse du yang des reins : règles souvent abondantes et de couleur claire, visage terne, humeur morose, frilosité et membres froids, douleurs aux lombaires, œdèmes, langue pâteuse et blanchâtre, pouls profond, fin et faible.

 

Ces symptômes peuvent être traités avec des thérapies telles qu’une phytothérapie qui vise à fortifier les reins, l’acupuncture, l’auriculothérapie, des massages, de la diététique chinoise etc.


Prévention et soin du syndrome de la ménopause


Une bonne hygiène de vie permet de prévenir et de soigner les symptômes de la ménopause. En particulier, il est important de maintenir un état d’esprit positif et ouvert, de faire de l’exercice en quantité appropriée (e.g., faire de la gymnastique, se promener, etc.), d’alterner entre le travail et le repos, et de manger et boire équilibré. En outre, voici quelques conseils alimentaires spécifiques:

  • Pour les personnes ménopausées qui souffrent de vertiges, d’insomnies ou d’humeur instable, choisir des aliments riches en vitamine B, comme les fibres (orge, avoine), les légumes secs, la viande maigre ou le lait.

  • En cas de règles fréquentes et abondantes (pouvant aller jusqu’à causer de l’anémie), choisir des aliments riches en protéines, tels que les œufs, la viande maigre, les légumes secs, les légumes et les fruits.

  • Pour les personnes qui ont tendance à prendre du poids ou qui ont trop de cholestérol, choisir des aliments à protéine de bonne qualité, et des aliments faibles en cholestérol, tels que la viande maigre, le canard ou le poisson.

  • Eviter les produits alimentaires excitants tels que l’alcool, le café, le thé ou le poivre.